Conseil de développement du pays de Lorient

Qui sommes nous

L'avis citoyen !

Les idées des habitants du Pays de Lorient peuvent enrichir la réflexion des élus. Comment les connecter ? Le Conseil de développement du Pays de Lorient propose une solution !

  • Une association ouverte à tous
  • Des citoyens, des entreprises, des associations et des institutions locales,
  • Des membres bénévoles et représentatifs du territoire
  • Une animatrice salariée.

 

Il contribue ainsi, avec la participation des habitants, à la réflexion des élus et à la décision politique :

  • élaboration d’avis et de propositions,
  • création d’un comité de liaison avec les élus,
  • avis sur l’attribution de subventions européennes et régionales,
  • participation à la définition des stratégies du territoire (développement, aménagement (SCOT et PLH), politique agricole et alimentaire).

 

Télécharger la plaquette !

La composition 2016 du CDPL

Envie de nous rejoindre ? Téléchargez le bulletin d’adhésion !

 

 

 

Nos activités

Le CDPL s’organise autour de 7 groupes de travail :

 

Ils se réunissent régulièrement autour des enjeux importants pour le territoire. Créés par les adhérents, qui en assurent le pilotage et l’animation, ces groupes peuvent être amenés à produire un avis sur des politiques publiques du Pays de Lorient, par saisine des collectivités ou par auto saisine.

Le CDPL propose des événements publics, ouverts à tous, pour mieux se faire connaître et faire connaître ses membres, pour proposer des débats et recueillir l’avis des citoyens :

  • Les mardis : pour connaître les initiatives du territoire
  • Conférences et débat : pour éclairer et enrichir les points de vue
  • Ateliers participatifs : pour partager ses propositions et construire ensemble
  • Cafés du CDPL : pour se rencontrer dans les communes et mieux se connaître
  • Auditions d’experts : pour comprendre les enjeux.

 

Ces activités constituent des lieux de débats qui permettent formation, information et expression citoyenne. Passerelle entre élus et citoyens, entre acteurs publics et privés, entre différents milieux socio-professionnels, le CDPL permet ainsi à des gens qui se croisent rarement de se rencontrer, de réfléchir ensemble, de travailler pour l’intérêt général à l’échelle du Pays de Lorient.

Une volonté politique

Les lois Voynet (1999) et NOTRe (2015) encouragent la création d’un conseil de développement dans chaque agglomération ou pays, composé de représentants des milieux économiques, sociaux, culturels et associatifs. Ces assemblées sont des instances de consultation et de proposition sur les orientations majeures des politiques publiques locales.

Conformément à la loi Voynet, les moyens de fonctionnement sont fournis par les trois collectivités territoriales concernées : 

 

En Bretagne, il y a 21 conseils de développement, soit 1 par pays.

Le CDPL est membre du réseau des Conseils de développement bretons et de la Coordination nationale des Conseils de développement.

La vie associative

Le Conseil de développement du Pays de Lorient s’est constitué en association en 2015, après une dizaine d’années d’activités et la production d’avis de qualité.

Il est composé de 4 collèges : citoyens, entreprises, associations, institutions – qui ont une activité sur le Pays de Lorient. Il développe son activité de manière à être représentatif du territoire.

Chaque année, les deux assemblées générales sont des moments importants de la vie associative du CDPL. Elles permettent aux adhérents de valider les orientations du Conseil d’administration et du bureau et de faire de nouvelles propositions pour enrichir l’activité du CDPL.

Conformément à la loi Voynet, les moyens de fonctionnement sont fournis par les collectivités (25 000 € de subvention de la région Bretagne, 25 000 € de Lorient agglomération et 2 000 € de CCBBO en 2015) ; il n’existe aucun lien de subordination administratif ou politique avec les collectivités de référence.

Pour devenir membre, toute personne ou structure doit faire acte de candidature auprès du conseil d’administration.

Le Pays de Lorient

Entre la Laïta à l’ouest et la rivière d’Etel à l’est

Le Pays de Lorient réunit l’énergie et la créativité de 30 communes de Lorient Agglomération et de la Communauté de Communes de Bellevue Blavet Océan.

Quelques chiffres pour mieux apprécier :

  • Superficie : 856 Km2, soit plus de 8 fois la superficie de Paris
  • Population : 215.670 habitants, soit (un peu) plus que Brest Métropole Océane !
  • 100 km de littoral, orienté plein sud
  • 3 magnifiques vallées et leurs rivières : la Laïta, le Scorff et le Blavet

Sans oublier : une île « Natura 2000 » (Groix), une ville classée art et histoire (Lorient), deux Cités d’art (Hennebont et Port-Louis), une Cité des métiers d’art (Pont-Scorff)…

Au nord, les deux principales rivières du Scorff et du Blavet drainent  l’« Argoat » du territoire depuis la Rade de Lorient et enrichissent le pays de deux somptueuses vallées prolongées par les bassins de leurs affluents. L’agriculture et l’élevage s’y déploient avec les activités agro alimentaires qui s’y rattachent. Les visiteurs y découvrent les pépites des trésors archéologiques et cultuels aux détours de leurs randonnées à pied, à cheval… ou en vélo.

Au sud, l’“Armor”, ponctué par l’Ile de Groix, joyau du Sud Bretagne. Depuis l’installation de la Compagnie des Indes en 1666, les activités portuaires s’y sont développées : pêche, commerce, nautisme-plaisance, marine nationale, construction et réparation navale.